Développement du procédé de rétification du bois, de la recherche à l'industrialisation

Résumé : Le bois est le plus vieux matériau "composite" employé par l'homme. Son origine biologique le distingue des matériaux industriels. Produit de la croissance d'un tissu cellulaire végétal, il est hygroscopique, biodégradable, anisotrop, hétérogène à tous les niveaux de description. Sa mise en oeuvre est restée pendant longtemps essentiellement empirique. Cela explique ses pertes de terrain sur les marchés traditionnels de plus en plus attaqués par des matériaux de synthèse ou métaliques qui ont profité d'une recherche soutenue. Il conjugue cependant les qualités d'un matériau renouvelable et peu énergivore pour sa production et sa mise en oeuvre. Il possède des propriétés qu'aucun autre matériau n'est capable d'égaler, tant sur le plan esthétique, mécanique, que de l'isolation thermo-acoustique.
Type de document :
Article dans une revue
Revue des ingénieurs, 1998, novembre/décembre, pp.31-33
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00493823
Contributeur : Andrée-Aimée Toucas <>
Soumis le : lundi 21 juin 2010 - 13:57:13
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 10:07:58

Identifiants

  • HAL Id : emse-00493823, version 1

Collections

Citation

René Guyonnet. Développement du procédé de rétification du bois, de la recherche à l'industrialisation. Revue des ingénieurs, 1998, novembre/décembre, pp.31-33. 〈emse-00493823〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

38