Non stœchiométrie dans le grenat de fer et d'yttrium (YIG)

Résumé : Lors de l'élaboration du grenat de fer et d'yttrium, les écarts à la stoechiométrie peuvent entraîner une détérioration importante des propriétés magnétiques à cause de la présence de phases étrangères, qui, par leur caractère faiblement magnétique, jouent le même rôle que la porosité. Dans cet article, nous montrons que la synthèse du YIG par coprécipitation permet d'éviter la formation de phases étrangères lorsque le fer est en défaut par rapport à l'yttrium. Dans ce cas, les pertes magnétiques d'insertion dans le matériau ne sont pas augmentées.
Type de document :
Article dans une revue
Journal de Chimie Physique, 1997, 94 (1), pp.149-158
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00508957
Contributeur : Andrée-Aimée Toucas <>
Soumis le : lundi 9 août 2010 - 11:16:13
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 10:07:47

Identifiants

  • HAL Id : emse-00508957, version 1

Collections

Citation

Philippe Grosseau, Alessandro Bachiorrini, Bernard Guilhot. Non stœchiométrie dans le grenat de fer et d'yttrium (YIG). Journal de Chimie Physique, 1997, 94 (1), pp.149-158. 〈emse-00508957〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

50