Étude de la toxicité par inhalation de poudres industrielles ultrafines

Résumé : Les particules ultrafines sont considérées comme des facteurs de risque potentiels pour la santé au travail. Bien que le risque sanitaire induit par les nanoparticules soit encore assez mal caractérisée, les nanos-aérosols présents dans les ambiances industrielles correspondent déjà à de forts enjeux de prévention après les effets dévastateurs de l'exposition à l'amiante. Lors des différentes étapes du procédé de synthèse des nanoparticules, il existe un risque d'inhalation. Les particules fines et ultrafines vont pouvoir ainsi pénétrer puis se déposer dans les différentes parties du tractus respiratoire. Les macrophages alvéolaires, présents au sein de l'appareil respiratoire, participent à la barrière défensive de l'organisme. Ces cellules ont une activité de phagocytose qui leur permet d'internaliser les nanoparticules étrangères afin de tenter de les éliminer. Au cours de ce processus biologique, les particules inhalées peuvent se révéler toxique. Elles peuvent en effet engendrer des symptômes respiratoires, provoqués par une inflammation, pouvant conduire à un risque oncogène.
Descripteurs : toxicité, particules inhalées ; particules ultrafines ; macrophages alvéolaires ; nanos-aérosols ;
Méthodes
En raison des risques potentiels encourus dans le cadre d'une exposition aux nanoparticules, il est indispensable d'évaluer leur toxicité. Des études préliminaires montrent que les paramètres physico-chimiques des nanoparticules (composition chimique et structurale, propriétés de emse-00583166, version 1 - 7 Apr 2011 Manuscrit auteur, publié dans "Bulletin du cancer 96 (2009) S5" surface, caractéristiques morphologiques...) ont une grande influence sur l'activité biologique mesurée. L'objectif de ce travail est ainsi de caractériser puis interpréter la toxicité par inhalation de poudres industrielles ultrafines. Pour ce faire, différentes évaluations biologiques in vitro seront réalisées à partir d'une lignée de macrophages alvéolaires. Cette étude permettra de mettre en évidence la corrélation entre le niveau de toxicité induit par les nanoparticules (réaction inflammatoire, stress oxydant, mort cellulaire, génotoxicité) et leurs caractéristiques physicochimiques.
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin du Cancer, John Libbey Eurotext, 2009, 96, pp.S5
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00583166
Contributeur : Andrée-Aimée Toucas <>
Soumis le : jeudi 7 avril 2011 - 16:46:52
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:21:23

Identifiants

  • HAL Id : emse-00583166, version 1

Citation

Mélanie Pailleux, Najih Boumahdi, Jérémie Pourchez, Philippe Grosseau, Delphine Boudard, et al.. Étude de la toxicité par inhalation de poudres industrielles ultrafines. Bulletin du Cancer, John Libbey Eurotext, 2009, 96, pp.S5. 〈emse-00583166〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

83