Diffusion dans un réseau cristallin imparfait

Résumé : En se fondant sur la théorie du complexe active, les auteurs étudient la diffusion d'une particule neutre à travers un réseau cristallin présentant des défauts structuraux (dislocations, défauts ponctuels). En supposant que de tels défauts induisent des barrières de potentiel anormales pour le saut de la particule diffusante, il est possible d'obtenir l'expression du flux de diffusion en fonction de la hauteur de ces barrières, et ceci, dans le cadre de l'hypothèse d'un régime quasi-stationnaire, quelle que soit la position de ces barrières dans la couche de diffusion. De plus le flux est explicité dans le cas simple où les barrières anormales sont très élevées, en supposant que les défauts (et donc les barrières) se répartissent dans la couche suivant une distribution de Poisson. L'application au cas des réactions gaz-solide ou des réactions solide-solide est étudiée et discutée : En particulier les régimes purs d'interface interne, externe, ou de diffusion sont abordés et comparés aux régimes obtenus en l'absence de barrières anormales.
Type de document :
Article dans une revue
Journal de Chimie Physique, 1977, 5, pp.545
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00610570
Contributeur : Andrée-Aimée Toucas <>
Soumis le : vendredi 22 juillet 2011 - 14:55:15
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:20:33

Identifiants

  • HAL Id : emse-00610570, version 1

Collections

Citation

Michel Cournil, Gérard Thomas. Diffusion dans un réseau cristallin imparfait. Journal de Chimie Physique, 1977, 5, pp.545. 〈emse-00610570〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

90