Etude de la réduction par l'hydrogène de l'oxyde d'uranium U3O8 en dioxyde d'uranium UO2

Résumé : La conversion du trioxyde d'uranium en hexafluorure d'uranium est une des étapes de la fabrication du combustible nucléaire au cours de laquelle plusieurs transformations successives de type solide-gaz interviennent. Une d'entre elles est la réduction par l'hydrogène du trioxyde d'uranium UO3 en dioxyde d'uranium UO2. Dans le but de modéliser les échanges de matière à l'intérieur des fours de réduction, il est nécessaire de connaître la vitesse de transformation au niveau d'un grain de solide, ses variations avec les pressions partielles de gaz, pour pouvoir l'intégrer dans des équations plus complexes permettant de décrire les échanges à l'échelle du four industriel. L'objectif de notre étude est de décrire de manière complète la transformation au niveau d'un grain en proposant un modèle cinétique et un mécanisme physico-chimique cohérents.
Type de document :
Communication dans un congrès
Journée du Codegepra, Jan 1998, Chambéry, France
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00787313
Contributeur : Andrée-Aimée Toucas <>
Soumis le : lundi 11 février 2013 - 17:39:43
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 10:07:59

Identifiants

  • HAL Id : emse-00787313, version 1

Collections

Citation

Michèle Pijolat. Etude de la réduction par l'hydrogène de l'oxyde d'uranium U3O8 en dioxyde d'uranium UO2. Journée du Codegepra, Jan 1998, Chambéry, France. 〈emse-00787313〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

30