Principe de précaution : Le coût de sa non application

Abstract : L’amiante est un bon exemple de ce que coûte l’absence de gestion des risques et l’ignorance délibérée des signaux et des donneurs d’alerte. En France 35 000 décès peuvent être imputés à l’usage de ce matériau entre 1965 et 1995. C’est 46 ans après le Royaume-Uni, 31 ans après les États-Unis, mais aussi 13 ans après la réunion de la Conférence internationale de ...
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-01170662
Contributeur : Florent Breuil <>
Soumis le : jeudi 2 juillet 2015 - 09:49:09
Dernière modification le : jeudi 30 novembre 2017 - 01:17:28

Identifiants

  • HAL Id : emse-01170662, version 1

Citation

Christian Brodhag. Principe de précaution : Le coût de sa non application. Valeurs vertes, 2015, pp 44-45. 〈http://www.valeursvertes.com/n134-mai-2015/〉. 〈emse-01170662〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

67