La servicisation des entreprises industrielles - Un changement majeur de business model

Résumé : La servicisation désigne la transition de l’entreprise manufacturière de la vente de produits (biens) vers la vente d’offres intégrées produit-service. Le terme lui-même « servitization » apparait pour la première fois à la fin des années 1980 dans les travaux de S. Vandemerwe et J. Rada (1988). Les auteurs parlent alors de « servitization of business » pour qualifier le mouvement de nombreuses entreprises manufacturières cherchant à créer davantage de valeur en intégrant des services dans leur offre traditionnelle de produits. Depuis lors, de très nombreux travaux ont été développés sur ce thème, présentant souvent la servicisation comme un changement de business model. Curieusement pourtant, peu de travaux se sont centrés ou ont utilisés les outils et concepts de modèle économique pour analyser la servicisation. Or, ces outils et concepts nous apparaissent comme particulièrement pertinents, car ils permettent selon nous de faire le lien entre les dimensions stratégiques de la servicisation et ses conséquences organisationnelles.
Type de document :
Article dans une revue
La Revue des Sciences de Gestion, Revue des Sciences de Gestion, 2016, 2 (N° 278-279), p. 131-140. 〈10.3917/rsg.278.0131〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-01408971
Contributeur : Florent Breuil <>
Soumis le : lundi 5 décembre 2016 - 15:36:55
Dernière modification le : mercredi 31 octobre 2018 - 12:24:12

Identifiants

Citation

Sophie Peillon. La servicisation des entreprises industrielles - Un changement majeur de business model. La Revue des Sciences de Gestion, Revue des Sciences de Gestion, 2016, 2 (N° 278-279), p. 131-140. 〈10.3917/rsg.278.0131〉. 〈emse-01408971〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

136