Influence du frittage interne sur la vitesse de restructuration d’un agglomérat - Mines Saint-Étienne Access content directly
Conference Papers Year : 2010

Influence du frittage interne sur la vitesse de restructuration d’un agglomérat

Abstract

Lors d’un procédé métallurgique, le métal liquide peut contenir des inclusions d’oxydes qui se présentent sous la forme d’agglomérats de particules primaires. Les agglomérats se forment suite à la collision des particules primaires dans un fluide plus ou moins turbulent. Les phénomènes mis en jeu sont donc les suivants : collision sous cisaillement local, collage initial des particules grâce à des forces physiques et frittage, voire coalescence, des particules primaires entre elles. Les agglomérats isolés se restructurent, au cours du temps, par interaction inter-particulaire ou interaction fluide-agglomérat. Cette restructuration, peu étudiée, résulte en une compaction. Nous proposons dans cet article une modélisation de la restructuration d’un agglomérat isolé par interaction inter-particulaire, contrariée par l’effet d’un frittage lent.
Fichier principal
Vignette du fichier
FG Materiaux 2010.pdf (618.35 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

emse-03760350 , version 1 (25-08-2022)

Identifiers

  • HAL Id : emse-03760350 , version 1

Cite

Frédéric Gruy. Influence du frittage interne sur la vitesse de restructuration d’un agglomérat. Congrès Matériaux 2010, Oct 2010, Nantes, France. ⟨emse-03760350⟩
11 View
6 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More