Corrosion d'aciers inoxydables austénitiques au silicium dans les conditions transpassives - Mines Saint-Étienne Access content directly
Theses Year : 1989

Pas de titre en anglais

Corrosion d'aciers inoxydables austénitiques au silicium dans les conditions transpassives

Abstract

Pas de résumé en anglais
Le rôle du silicium dans les processus de corrosion localisée dans le domaine des potentiels transpassifs dépend fortement des conditions expérimentales. Dans le test Huey ( potentiel de corrosion libre), le silicium contribue à la diminution des intensités de la corrosion intra- et intergranulaire. Dans les conditions potentiostastiques (H2SO4, HNO3), un maximum de la corrosion intergranulaire est observé lorsque la teneur en silicium est de 1% en masse. Nous avons proposé un modèle électrochimique de dissolution intergranulaire dans des conditions transpassives. La présence des ségrégations est considérée comme le facteur principal de la formation des sillons d'attaque intergranulaire. La spectrométrie Auger a montré que l'angle du sillon d'attaque, peut-être utilisé comme mesure du niveau de ségrégation du silicium dans les joints de grains d'aciers inoxydables. Nous avons utilisé le test potentiostatique de corrosion pour examiner la ségrégation du silicium dans les joints de flexion autour de <001> de l'acier inoxydable 17-13. Les résultats expérimentaux ont été interprétés en utilisant le modèle de ségrégation de McLean et des résultats récents de simulation de structure des joints de grains.
Fichier principal
Vignette du fichier
1989_STOLARZ_Jacek.pdf (10.91 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-01145218 , version 1 (23-04-2015)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01145218 , version 1

Cite

J. Stolarz. Corrosion d'aciers inoxydables austénitiques au silicium dans les conditions transpassives. Sciences de l'ingénieur [physics]. Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, 1989. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01145218⟩
208 View
424 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More