Labels de la construction : quelle contribution possible au facteur 4 ?

Résumé : Le facteur 4, souvent évoqué comme objectif à atteindre face aux enjeux énergétiques et au changement climatique, est caractérisé par une double identité. Faisant à la fois référence à une augmentation de la productivité des ressources (facteur 4 " énergétique ") et à l'atténuation des émissions de gaz à effet de serre (facteur 4 " climatique "), il constitue l'objectif à atteindre dans les 40 ans. Dans ce but, différents secteurs d'activité se sont approprié ces concepts. Dans le secteur de la construction, la volonté d'améliorer les performances énergétiques et environnementales des bâtiments est passée par la création depuis les années 1990 des systèmes de labellisation. Les labels, par leurs approches normatives, se veulent être une des voies permettant de mettre en place les changements nécessaires pour atteindre les facteurs 4. Le but de cet article est d'étudier les différents types de labels de la construction et de voir comment et jusqu'à quel point ils permettent, ou non, d'atteindre les objectifs des facteurs 4.
Type de document :
Article dans une revue
Développement Durable et territoires, Réseau « Développement durable et territoires fragiles », 2011, Vol. 2 (n° 1), pp.8834
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00583365
Contributeur : Florent Breuil <>
Soumis le : mardi 5 avril 2011 - 15:00:54
Dernière modification le : lundi 28 septembre 2015 - 14:00:45

Identifiants

  • HAL Id : emse-00583365, version 1

Citation

Jonathan Villot, Natacha Gondran, Valérie Laforest. Labels de la construction : quelle contribution possible au facteur 4 ?. Développement Durable et territoires, Réseau « Développement durable et territoires fragiles », 2011, Vol. 2 (n° 1), pp.8834. 〈emse-00583365〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

95