Soyons " clean " ! Le zéro rejet, une utopie !

Résumé : D'une manière générale, les activités industrielles ne peuvent pas être associées à une quantité de déchets nulle (zéro rejet), mais peuvent générer des rejets " éco-compatibles ". La plupart du temps, le zéro rejet sur site est accompagné d'un transfert de la pollution d'un milieu vers un autre (centre de traitement ou décharge) ; les déchets sont toujours présents, mais ils ne sont pas rejetés dans le milieu naturel. La notion de zéro rejet doit donc toujours être associée à un état physique (solide, liquide ou gazeux) ou définie par rapport à une composition, par exemple un zéro rejet liquide polluant contenant des métaux lourds ou des sels.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Rhône-Alpes et l'environnement 100 questions pour la recherche, Cluster de recherche Rhône-Alpes Environnement, pp.54-57, 2011
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00587836
Contributeur : Florent Breuil <>
Soumis le : jeudi 21 avril 2011 - 15:25:52
Dernière modification le : lundi 28 septembre 2015 - 13:59:35

Identifiants

  • HAL Id : emse-00587836, version 1

Citation

Valérie Laforest. Soyons " clean " ! Le zéro rejet, une utopie !. Rhône-Alpes et l'environnement 100 questions pour la recherche, Cluster de recherche Rhône-Alpes Environnement, pp.54-57, 2011. 〈emse-00587836〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

93