Evolution thermique du bromure d'ammonium entre 20 et 250 °C

Résumé : Entre 20 et 252 °C, l'analyse thermique différentielle du bromure d'ammonium fait apparaître deux pics endothermiques. Le premier est dû à une transformation allotropique, le second à la sublimation. Par radiocristallographie des poudres, on a déterminé les paramètres de la forme basse température (type CsCl) ; 4,0581Å à 25°C et le coefficient de dilatation entre 25 et 140°C : 60 x 10-6. Pour la forme haute température (type NaCl) le paramètre est à 150°C de 6,866 5Å et le coefficient de dilatation entre 140 et 200°C : 48 x 10-6. La transformation se fait avec une augmentation de volume de 19% environ. Entre 138 et 142°C, les deux formes allotropiques peuvent coexister un certain temps. A 140°C, la variation d'enthalpie de la transformation est de 640 cal/mole.
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin de la Societe Chimique de France, 1969, pp.1448-1451
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00610618
Contributeur : Andrée-Aimée Toucas <>
Soumis le : vendredi 22 juillet 2011 - 17:03:00
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 10:07:51

Identifiants

  • HAL Id : emse-00610618, version 1

Collections

Citation

B. Besset, Michel Soustelle. Evolution thermique du bromure d'ammonium entre 20 et 250 °C. Bulletin de la Societe Chimique de France, 1969, pp.1448-1451. 〈emse-00610618〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

97