Les solutions "smart" : conditions de transition vers une sobriété énergétique en logement social

Résumé : Dans le cadre de ses actions vers une transition énergétique (3x20), l'Union Européenne a lancé en 2010 un ensemble de programmes de recherche visant au développement et à la diffusion des systèmes "smart" en secteur résidentiel. Postulant qu'une restitution plus précise et en temps réel des consommations domestiques (eau, chauffage, électricité) amènerait à une modification des comportements des utilisateurs, des gains énergétiques de l'ordre de 20% dans le secteur résidentiel ont été avancés. Si dans un premier temps la pertinence d'un tel objectif, harmonisé pour l'ensemble des pays européens, peut être discutée, cet objectif interroge dans un second temps la capacité des solutions " smart " à générer des changements au sein d'un système complexe : celui des énergies domestiques et des représentations, pratiques et objectifs des différents acteurs de ce système (distributeurs, gestionnaires de logements collectifs, équipementiers, locataires). En particulier, les locataires au travers de leurs " modes d'habiter " et de leurs usages des énergies démontrent des formes " d'acceptabilité " et d'usages complexes de ces nouvelles solutions " smart ". L'utilisation de ces dispositifs pouvant elles-mêmes modifier la place du " locataire " au sein du réseau des acteurs de l'énergie. D'un point de vue technique, les spécificités structurelles des bâtis vont de leur côté soulever les limites à l'implantation de ces solutions, annoncées comme fonctionnelles et adaptées aux logements existants. Or, la " résistance technique" des bâtiments (relevé dans le projet SHOWE-IT) à ces dispositifs à un impact sur leur coût final (car des adaptations deviennent nécessaires) ainsi que sur leur rentabilité économique. Une rentabilité qui conditionne leur diffusion au sein des logements sociaux européens. Sur la base de l'expérimentation en condition réelle du projet de recherche européen SHOWE-IT, cet article se propose au travers d'une approche sociologique et sociotechnique, de présenter certains éléments de réussite et de contrainte pour l'adoption et la diffusion des solutions "smart" en logement social.
Type de document :
Communication dans un congrès
4e édition du colloque " Eau, Déchets et Développement Durable ", Jun 2014, Alès, France. 14p., 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-01017266
Contributeur : Florent Breuil <>
Soumis le : mercredi 2 juillet 2014 - 10:28:11
Dernière modification le : dimanche 15 octobre 2017 - 22:44:10
Document(s) archivé(s) le : jeudi 2 octobre 2014 - 11:26:44

Fichier

Villot_Zoonnekindt_Energie_E3D...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : emse-01017266, version 1

Citation

Jonathan Villot, Kathleen Zoonnekindt. Les solutions "smart" : conditions de transition vers une sobriété énergétique en logement social. 4e édition du colloque " Eau, Déchets et Développement Durable ", Jun 2014, Alès, France. 14p., 2014. 〈emse-01017266〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

533

Téléchargements du document

317