Emploi d'amendement organique et de champignons endomycorhiziens pour la phytostabilisation de laitiers sidérurgiques - Mines Saint-Étienne Access content directly
Conference Papers Year : 2018

Emploi d'amendement organique et de champignons endomycorhiziens pour la phytostabilisation de laitiers sidérurgiques

Abstract

Steel slags are major by-products (considered as waste) produced by the steel and iron industry. Particularly rich in metallic trace elements, these materials are massively stored in slagheaps and constitute as many potential nuisances for the environment and public health. Several studies [(Mendez et Maier, 2008), (Vamerali et al., 2010)] have shown the effectiveness of phytostabilization processes for rehabilitating sites contaminated by high levels of metals, both because of their sustainable and ecological aspects but also due to their low implementation costs. The SAFIR Industeel slagheap considered contains approximately 500 000 tons of slags spread over an area of about 4 ha. A previous study (Bourchardon et al., 2014) carried out on the same site has demonstrated that the use of "Composted Sewage Sludge" (CSS) as an organic amendment favors the installation of metallophytes herbaceous species able to naturally grow on this type of substrate. Here, have been evaluated: 1) the combined effects of CSS and inoculation of an AMF on vegetation in terms of biomass production as well as accumulation of metallic compounds in aerial parts and 2) the optimal amount of CSS in order to obtain the best rates of mycorhization (symbiosis between the plants and the AMF).
Les laitiers sidérurgiques sont des matières minérales artificielles (classifiées en tant que déchets) produites en grandes quantités par l’industrie du fer et de l’acier : la sidérurgie. Particulièrement riches en éléments traces métalliques, ces matériaux sont massivement stockés au sein de crassiers et constituent autant de nuisances potentielles pour l’environnement et la santé publique. Plusieurs études [(Mendez et Maier, 2008), (Vamerali et al., 2010)] ont mis en évidence l’efficacité de procédés de phytostabilisation pour réhabiliter des sites contaminés par de fortes teneurs en métaux, aussi bien par leurs aspects durables et écologiques que pour leurs faibles coûts de mise en œuvre. Le site SAFIR d’Industeel considéré renferme approximativement 500 000 tonnes de laitiers étalés sur une superficie d’environ 4 ha. Une précédente étude (Bourchardon et al., 2014) réalisée sur ce même crassier a démontré que l’emploi de MIATE en tant qu’amendement organique favorise l’installation d’espèces herbacées métallophytes capables de s’implanter naturellement sur ce type de substrat. Ont été ici évalués: 1) les effets conjoints de l’apport de MIATE et de l’inoculation d’un champignon AMF sur la végétation aussi bien en termes de production de biomasse que d’accumulation en éléments métalliques dans les organes aériens et 2) la quantité optimale de MIATE à apporter en vue d’obtenir les meilleurs taux de mycorhization (symbiose entre les plantes et l’AMF).
Fichier principal
Vignette du fichier
MS RV2S 2018.pdf (754.02 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

emse-03149742 , version 1 (23-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : emse-03149742 , version 1

Cite

Mathieu Scattolin, Daniel Garcia, Olivier Faure, Fernando Pereira, Frédéric Paran. Emploi d'amendement organique et de champignons endomycorhiziens pour la phytostabilisation de laitiers sidérurgiques. 2èmes Rencontres Scientifiques: Réhabilitation et Valorisation des Sites et Sols pollués - 2nd Scientific Meeting: Rehabilitation of polluted Sites and Soils, RV2S/RSS 2018, Oct 2018, Saint-Etienne, France. pp.84 à 89. ⟨emse-03149742⟩
77 View
68 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More