Minimisation de la pollution générée par un atelier de traitement de surface

Résumé : Le traitement de surface est une activité industrielle générant un chiffre d'affaire annuel de 6 milliards d'euros en France, 900 000 tonnes de matériaux d'apport sont appliqués sur 3 milliards de mètres-carrés. Lorsque cette branche industrielle utilise la voie aqueuse, cette activité est grande consommatrice d'eau et de produits chimiques et donc génératrice de rejets aqueux pollués. L'objectif de ce travail est de proposer une méthodologie simple de limitation des flux de pollution ainsi que de la consommation spécifique en eau. Cette méthodologie se base notamment sur le postulat que l'entraînement est le vecteur principal de la pollution au sein d'une chaîne de traitement de surface. Il a été montré (thèse Florine Leveillard, Saint-Etienne, 2010) que la géométrie des pièces traitées, la durée et l'agitation des rinçages, la durée d'égouttage avaient une forte influence sur l'entrainement alors que la tension de surface des bains de traitement avait une influence moyenne et la durée de rinçage une influence nulle. Le modèle développé répond à trois types d'objectifs : qualitatif (qualité des rinçages optimal), conformité réglementaire (limitation à 8 L/m2/fonction de rinçage) et environnemental (quantification des flux polluants émis par l'entreprise). Ce modèle comprend deux étapes : dans la première la chaîne de traitement est décrite, puis dans la seconde la géométrie des pièces traitées conduit, grâce à l'utilisation d'équations théoriques ou empiriques, à une estimation de l'entraînement corrigée par les valeurs de tension superficielle des bains et de la durée d'égouttage des pièces. Le volume entraîné par les pièces dilué dans les bains de rinçage conduit (i) à l'estimation de la pollution induite nécessaire au dimensionnement de la station d'épuration interne à l'entreprise et (ii) à la vérification du fonctionnement optimum des bains de rinçage.
Type de document :
Communication dans un congrès
Colloque international " l'Eau, les Déchets et le Developpement Durable " (E3D), Mar 2012, Agadir, Maroc. 2012
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00681244
Contributeur : Florent Breuil <>
Soumis le : lundi 23 avril 2012 - 14:54:09
Dernière modification le : mercredi 23 septembre 2015 - 14:17:58
Document(s) archivé(s) le : mardi 24 juillet 2012 - 02:20:11

Fichier

JB-E3D-2.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : emse-00681244, version 1

Citation

Florine Leveillard, Valérie Laforest, Jacques Bourgois. Minimisation de la pollution générée par un atelier de traitement de surface. Colloque international " l'Eau, les Déchets et le Developpement Durable " (E3D), Mar 2012, Agadir, Maroc. 2012. 〈emse-00681244〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

286

Téléchargements de fichiers

942