Analyse a priori et a posteriori des événements indésirables liés aux cathéters veineux centraux en réanimation

Résumé : Avec près de 60 % des patients exposés à un cathéter veineux central (CVC), la pose et la maintenance de ce type de dispositif invasif sont devenues des gestes habituels dans les unités de réanimation. Cependant les taux de complications thrombotiques, mécaniques et infectieuses ne sont pas négligeables puisque 15 % des patients développent une complication. Or même si de nombreuses études médicales ont été réalisées sur le sujet, elles abordent peu d'autres facteurs de risques que ceux liés au patient ou à la ligne veineuse, comme l'organisation des soins, la communication inter et intra-équipes, etc. Méthode : Une étude a été mise en place dans 2 unités de réanimation, au CHU de Saint Etienne et à l'Hôpital Européen G. Pompidou à Paris afin d'identifier les facteurs de risques impliqués dans les évènements indésirables liés aux CVC et d'en estimer l'évitabilité. Cette étude combine 2 types d'approches: - une approche médicale, avec une analyse des facteurs de risques liés à la ligne veineuse et au patient, - une approche sociologique avec une analyse du fonctionnement organisationnel des unités à partir d'une méthodologie issue des techniques de retour d'expérience développées dans d'autres secteurs comme les risques naturels ou industriels. Les facteurs de risques liés au patient et au cathéter seront analysés à partir d'un suivi, réalisé du 1er janvier au 31 décembre 2006, de tous les CVC gérés dans ces 2 unités. Mais une étude approfondie de l'organisation des soins et du fonctionnement des équipes permet d'identifier d'autres facteurs de risques. Cette approche sociologique s'est déroulée en 2 phases : - une analyse a priori des divers protocoles relatifs aux CVC en application dans les unités et une comparaison de ceux-ci avec les guides de bonnes pratiques et avec les pratiques réelles des opérateurs, - une analyse a posteriori à partir de débriefings réalisés avec les équipes soignantes lors de la survenue d'incidents afin de reconstruire l'ensemble de l'évènement et d'identifier ses causes racines. Résultats préliminaires : Environ 350 patients et 600 CVC ont été suivis pour les 2 unités et une dizaine de cas ont donné lieu à des débriefings. Des facteurs organisationnels et humains ont été identifiés comme facteurs de risques impliqués dans les complications liées aux CVC. La description des incidents sera présentée. Les résultats définitifs de ce travail faisant appel à des techniques sophistiquées de modélisation ne seront présentés que secondairement. La méthodologie, originale car faisant appel à des techniques de gestion des risques, sera explicitée.
Type de document :
Communication dans un congrès
Congrès National de la Société Française d'Hygiène Hospitalière, Jun 2007, Strasbourg, France. 2007
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00410419
Contributeur : Florent Breuil <>
Soumis le : jeudi 20 août 2009 - 14:49:26
Dernière modification le : mercredi 12 octobre 2016 - 01:17:42

Identifiants

  • HAL Id : emse-00410419, version 1

Citation

Aurélie Pourreau, J. Morel, D. Marrache, D. Safran, Philippe Berthelot, et al.. Analyse a priori et a posteriori des événements indésirables liés aux cathéters veineux centraux en réanimation. Congrès National de la Société Française d'Hygiène Hospitalière, Jun 2007, Strasbourg, France. 2007. 〈emse-00410419〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

180