Optimisation de la précipitation des métaux lourds en mélange

Résumé : Le traitement de surfaces est responsable d'une part importante de la pollution industrielle française. L'activité génère entre autre des métaux lourds toxiques en mélange (zinc, nickel, chrome etc.) que la réglementation impose d'éliminer, avant rejet dans le milieu récepteur. La précipitation sous forme d'hydroxydes est le procédé le plus utilisé et donne des résultats satisfaisants, aux regards des seuils de rejet actuels. Mais face à une évolution constante de la réglementation vers des seuils plus sévères et l'obligation de cadrer avec les Meilleures Techniques Disponibles, l'optimisation du rendement de la précipitation de métaux en mélange, revêt un enjeu important pour les traiteurs de surfaces, souvent demandeurs pour l'amélioration de leur procédé, plutôt basé sur le savoir-faire. Alors que de nombreux travaux concernent les métaux seuls en solution, les études sur les mélanges métalliques sont en effet limitées. Une modélisation mathématique du second degré, est établie entre le rendement de précipitation et les conditions opératoires (pH, proportion en cations, vitesse d'agitation et temps) pour des solutions synthétiques bimétalliques de zinc, nickel et chrome trivalent. Les résultas obtenus permettent de connaître les pH optimaux de précipitation, selon les rapports de proportion entre les métaux. Malgré les résultats de validation concluants, il apparaît que le modèle quadratique ne soit pas adapté pour les deux métaux divalents en mélange avec le chromeIII. De plus, les résultats ont montré que le chrome trivalent diminue le pH optimal de précipitation du zinc et du nickel vers 6,4, son propre pH de précipitation. Un pH de 10 permet la précipitation du zinc et du nickel, en mélange, en particulier s'ils sont dans des proportions 50/50. Il en résulte, dans l'optique d'une application industrielle, la possibilité et un intérêt (économie de réactif) de précipiter simultanément le chrome avec le zinc ou le nickel d'une part et le zinc et le nickel d'autre part. Les résultats obtenus en laboratoire sont confirmés par les essais pilote.
Type de document :
Communication dans un congrès
11ème congrès de la Société Française du Génie des Procédés, Oct 2007, Saint Etienne, France. 2007
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00410464
Contributeur : Florent Breuil <>
Soumis le : jeudi 20 août 2009 - 17:38:58
Dernière modification le : lundi 28 septembre 2015 - 13:58:08

Identifiants

  • HAL Id : emse-00410464, version 1

Citation

Adeline Tatangelo, Valérie Laforest, Jacques Bourgois. Optimisation de la précipitation des métaux lourds en mélange. 11ème congrès de la Société Française du Génie des Procédés, Oct 2007, Saint Etienne, France. 2007. 〈emse-00410464〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

874