La norme ISO 26 000 sur la responsabilité sociétale: une convergence prometteuse, malgré la diversité des sensibilités

Résumé : D'amples négociations multipartites ont abouti en novembre 2010 à la norme ISO 26 000 sur la responsabilité sociétale des organisations, notamment des entreprises. A cette norme correspondent de grands enjeux en termes de responsabilité sociétale stricto sensu et en termes de développement durable dans toutes ses composantes (environnementales, sociales et économiques). La norme ISO 26 000 résulte de multiples compromis entre une approche "contractualiste " qui repose sur la volonté et l'intérêt des parties et une approche " institutionnaliste " qui joue sur les institutions politiques, entre les volontés de développement économique et de croissance des exportations et des approches plus restrictives et entre les aspirations du " Nord " et celles du " Sud "... Les quelques votes hostiles à l'adoption de l'ISO 26 000 (ceux de Cuba, des Etats-Unis, de l'Inde, du Luxembourg et de la Turquie) et les abstentions (comme celle de l'Allemagne) attestent des clivages qui subsistent. Il n'en reste pas moins que l'ISO 26 000 propose une " méta-régulation " qui concourra à fonder le développement durable sur des bases opérationnelles très largement partagées.
Type de document :
Article dans une revue
Réalités industrielles. Annales des mines, Ed. Eska, 2011, pp. 69-75
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00755810
Contributeur : Florent Breuil <>
Soumis le : jeudi 22 novembre 2012 - 09:32:52
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 10:07:10

Identifiants

  • HAL Id : emse-00755810, version 1

Citation

Christian Brodhag. La norme ISO 26 000 sur la responsabilité sociétale: une convergence prometteuse, malgré la diversité des sensibilités. Réalités industrielles. Annales des mines, Ed. Eska, 2011, pp. 69-75. 〈emse-00755810〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

96