Précipitation de phases hydroxydes doubles lamellaires et piégeage du chromeVI

Résumé : La métallurgie et plus spécifiquement le secteur du traitement de surface génèrent de grandes quantités d'effluents industriels à base de métaux lourds, notamment de zinc, de nickel et de chrome VI. Les entreprises de ce secteur sont donc contraintes de traiter leurs effluents industriels afin de répondre à l'arrêté du 26 septembre 1985 leur imposant des règles strictes en matière de rejets dans un réseau d'assainissement urbain ou dans le milieu naturel (Cr VI : 0,1mg/L ; Zn et Ni : 5mg/L). Il a été montré que l'ajout de cations métalliques trivalents Al3+ et Fe3+, lors de la précipitation des ions nickel et zinc, permettait d'obtenir des boues sous forme d'hydroxydes doubles lamellaires (HDL) plus stables que les boues classiques et valorisables. Cette étude a pour but de : - optimiser la précipitation de Zn2+ et Ni2+ sous forme d'HDL grâce à l'ajout d'Al3+ ou de Fe 3+, - étudier la stabilité de ces phases en vue de leur valorisation, - évaluer la capacité des phases HDL synthétisées à piéger le chrome VI sous forme d'ions CrO4 2-. Nous avons synthétisé, à l'échelle du laboratoire, les phases HDL de type Zn-Ni-Al – SO4 et Zn-Ni-Fe – SO4, par co-précipitation à pH constant, en faisant varier les paramètres suivants : pH, rapport MII/MIII et concentration des sels. Les composés obtenus ont ensuite été caractérisés grâce à l'analyse chimique, à la diffraction des rayons X et à la spectroscopie infrarouge, ce qui a permis de confirmer l'existence d'une structure de type HDL. Nous avons étudié la stabilité des phases obtenues HDL ainsi que leur capacité à piéger le chrome VI par adsorption. Elles présentent une grande stabilité lorsqu'elles sont mises en solution à des pH supérieurs à 8,5. En revanche, elles ont tendance à se solubiliser lorsqu'on diminue le pH. Les isothermes d'adsorption de chrome VI ont montré que le taux d'échange et l'affinité adsorbat/adsorbant augmentaient avec le ratio MII/MIII. Ces deux paramètres sont plus importants lorsque l'adsorption des chromates est réalisée sur une phase à base de fer Zn-Ni-Fe – SO4. Cette étude montre que des phases HDL pouvent être obtenues lors de la précipitation d'effluents issus d'ateliers du traitement de surface. Ces phases, stables à pH basique, pouvant adsorber des ions chrome hexavalent, pourrait donc ouvrir la voie à la valorisation des boues d'hydroxydes métalliques.
Type de document :
Communication dans un congrès
11ème congrès de la Société Française du Génie des Procédés, Oct 2007, Saint Etienne, France. 2007
Liste complète des métadonnées

https://hal-emse.ccsd.cnrs.fr/emse-00410461
Contributeur : Florent Breuil <>
Soumis le : jeudi 20 août 2009 - 17:23:12
Dernière modification le : mercredi 11 mai 2016 - 13:19:01

Identifiants

  • HAL Id : emse-00410461, version 1

Citation

Vinciane Tardif, Valérie Laforest, Marie-Elisabeth De Roy, Claude Forano, Jacques Bourgois. Précipitation de phases hydroxydes doubles lamellaires et piégeage du chromeVI. 11ème congrès de la Société Française du Génie des Procédés, Oct 2007, Saint Etienne, France. 2007. 〈emse-00410461〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

378